RICHARD HENNESSY

RICHARD HENNESSY

RICHARD HENNESSY

RICHARD HENNESSY

Le cognac Richard Hennessy incarne 250 ans d’histoire, de connaissances et de savoir-faire. Un mélange unique d’eaux-de-vie rares et exceptionnelles.
 

DÉGUSTATION

EXPÉRIENCE DE DÉGUSTATION INATTENDUE

Une palette d’arômes incomparable confère à Richard Hennessy sa complexité unique. Il est structuré pour atteindre un équilibre juste, et ce n’est qu’une fois en bouche qu’il se dévoile réellement.

RICHARD HENNESSY
RICHARD HENNESSY
RICHARD HENNESSY

Design

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’HISTOIRE D’UN FONDATEUR

À l’âge de 19 ans, Richard Hennessy quitte son Irlande natale et rejoint l’armée française. Son premier voyage marque le début d’une quête. Avec l’aide de son oncle, marchand d’eaux-de-vie installé en Flandre, Richard Hennessy apprend le métier. 1765 : dans la ville de Cognac, ambitieux et déterminé, il est désormais prêt à fonder une Maison de négoce d’eaux-de-vie. Surmontant les difficultés, il souhaite que ses engagements durent dans le temps, fidèle à la devise de la famille Hennessy : « Vi Vivo Et Armis », vivre de la force et des armes. Un cognac porte son nom et sa philosophie. 

RICHARD HENNESSY

UN SAVOIR-FAIRE PERPÉTUÉ SUR HUIT GÉNÉRATIONS

Le cognac Richard Hennessy est une lecture historique de l'histoire de la Maison. Cet assemblage témoigne de conquêtes, de voyages et d’engagement, et n’aurait pas pu perdurer sans la transmission des valeurs innées de la famille Hennessy sur huit générations.
Richard Hennessy suivait ses intuitions, il se basait sur le temps et sur de nouvelles idées, sans crainte de relever les défis qui pouvaient se présenter à lui.
Le cognac Richard Hennessy, parfaitement structuré, est composé d’eaux-de-vie exceptionnelles patiemment vieillies. L’incarnation de plus de 250 ans de savoir-faire.

RICHARD HENNESSY

UNE RARETÉ

Chaque carafe est unique, numérotée et facettée. La silhouette élégante de la carafe en cristal pur est mise en forme par les souffleurs de verre les plus qualifiés de Baccarat. Chaque pièce est travaillée à la main par un graveur maître artisan. Fabriqué en frêne fin, l’écrin demande trente heures de travail. Il est recouvert de 14 couches de laque.

RICHARD HENNESSY